Sophrofleurs.fr
© Sophrofleurs 2016

N°19 - Larch (Mélèze)

Fleurs de Bach

Retour liste

Catégorie: Sentiment de tristesse 

Les fleurs de cet arbre, le mélèze, conifère bien connu que l’on 

retrouve en altitude, poussent sur le même pied, qu’elles soient mâle 

ou femelles. Elles éclosent à l’apparition des nouvelles touffes 

d’aiguilles. Le mélèze pousse sur le sommet des montagnes ou en 

lisière de forêt à la recherche de la lumière du soleil.  Il pousse en 

Europe sur des sols assez pauvres dans les massifs montagneux et 

en bordure de ceux-ci. Il a la particularité d’avoir des aiguilles caduques qui tombent en 

hiver et fertilisent le sol. L’allure de cet arbre en hiver est triste, ses branches pendantes 

qui s’affaissent manquant de verticalité et d’épines. Le mélèze manque de confiance. Cela 

se voit dans ses minces branches tombantes qui pendent du tronc tels des câbles lâches 

s’allongeant vers la terre et à sa cime des branches tournées vers le haut comme si elles 

essayaient de lever leur ligne. Pourtant, le mélèze finit par édifier un fût puissant. C’est un 

arbre qui pousse vite car il atteint une hauteur de 25 à 50 mètres en 50 ans. Ensuite, il 

gagne en circonférence et peut vivre jusqu’à 200 ans. Son bois est de type résineux et 

résiste à la fois à l’eau et au feu. Il a une force et une stature qui évoque la qualité positive 

du remède floral. Le mélèze fleurit en avril avec l’arrivée du printemps. Les fleurs mâles, plus petites que les femelles 

avec leurs sacs de pollen, jaunes et arrondis, situés au dessous des branches, regardent vers le bas. Les fleurs femelles, 

rouge pourpre, se dressent quand à elles, aux sommets des rameaux. Les aiguilles sont douces et rien ne pique dans cet 

arbre. Le mélèze aime les sols frais où il s’enracine profondément et aime surtout la lumière.  

Le docteur Bach a placé cet élixir dans la famille du découragement et du désespoir. Cet élixir est destiné à tous ceux qui 

craignent l’échec. Le docteur Bach disait pour ce remède:  

Une citation du docteur Bach:  « Pour ceux qui ne se considèrent pas aussi bons ou capables que ceux qui les 

entourent, qui s’attendent à l’échec, qui ont le sentiment qu’ils ne réussiront jamais et donc ne font pas de tentatives ou ne 

font pas d’efforts suffisants pour réussir. »    

Dr Edward Bach 

Une personne qui aura besoin de “larch” est une personne qui n’a pas beaucoup de confiance en soi et en ses capacités. 

En fait, cette personne pense que les autres sont en général bien meilleurs qu’elle. Elle se dévalorise. Ce manque 

d’estime se caractérise par la conviction qu’elle est moins intelligente que son voisin. Il n’y a ici aucune jalousie, juste un 

constat qu’elle croit être la réalité. Cette croyance fermement ancrée en cet échec lui fait anticiper et l’installe dans un 

“non-faire”. Cet état peut se rencontrer au fil du temps car il se construit dans la durée mais ne correspond pas à la vraie 

personnalité de la personne.  

Quelques exemples pratiques:

Certains sportifs ont recours aux élixirs des fleurs de Bach avant leur compétition. Les coachs savent très bien qu’à un 

certain niveau de compétition, c’est le mental qui fera la différence entre deux champions.  

Quelques phrases assassines entendues durant notre jeunesse ou que certaines personnes disent à leur enfant, même 

encore aujourd’hui, comme par exemple: “Tu es nul”, “Tu ne comprends rien”, “Tu es bête”, “Tu n’y arriveras pas”, 

etc...peuvent s’inscrire dans notre mémoire comme une réalité et devenir comme une toile de fond de notre personnalité 

et peuvent ressortir quelques années plus tard. En fait, c’est à chacun de nous, adultes, parents, enseignants, enfants, de 

maîtriser ces paroles en conscience et de prendre la mesure de leur portée. D’un côté, pour certains, elles seront 

libératrices, encourageantes, motivantes, mais pour d’autres à l’inverse, elles seront décourageantes, démotivantes et 

assassines. Souvent, ces phrases sont prononcées sous le coup de la colère, de la jalousie ou de l’énervement mais elles 

fusent et peuvent être reçues comme des attaques, des coups à l’âme. Tant d’enfants ou d’adultes sont blessés par des 

paroles ou des moqueries qui peuvent entraîner des conséquences lourdes. et restant focalisés sur ces échecs du passé 

ne tenterons pas de nouvelles expériences. Certains auront recours à l’alcool, au tabac, à la drogue, et resterons dans la 

négativité alors qu’une phrase tournée vers le positif apporte tellement de bien. Une personne qui a besoin de “larch” rate 

beaucoup d’occasions dans sa vie. Elle jette l’éponge avant même d’avoir tenté quoi que se soit. Elle reste modeste, ne 

fait pas de bruit et vit dans l’ombre. Son complexe d’infériorité est évident. Tant que cette personne restera dans cet état 

négatif, il sera vraiment très difficile pour elle d’avancer.  

Un autre exemple relatif aux enfants qui ont besoin de “larch” donné par Alexandra Moro Burenzo, conseillère en fleur de 

Bach et naturopathe:  

«  L’enfant “Larch” manque d’assurance et de confiance en lui. Par exemple, à l’école, il est toujours en retrait, ne lève 

jamais la main ar il ne sait si sa réponse est juste et préfère laisser sa place aux autres qu’il pense être bien meilleurs que 

lui. Pour avancer, il a besoin de l’appui de ses professeurs ou d’un membre de sa famille. En sport, il préfère rester dans 

l’ombre et n’aime pas participer aux compétitions car il craint fortement l’échec. L’enfant qui a besoin de “larch” ne veut 

pas non plus participer au spectacle de fin d’année car il a peur de se ridiculiser devant tout le monde.»  

Pour information, il n’est pas rare d’associer la fleur “larch” avec la fleur “mimulus” qui est qualifiée pour les peurs connues 

et la timidité. Le manque de confiance en soi peut être associé avec la timidité et la peur de ne pas réussir,  peur qualifiée 

qui nous permettra l’utilisation de la fleur “mimulus”.  

Citation de Ralph Waldo Emerson   

essayiste, philosophe, poète américain (1803-1882):  

 « La confiance en soi est le premier secret du succès.»  

Potentiel positif  

La fleur “larch” permet l’épanouissement des potentialités de la personne et de se faire confiance en toutes circonstances. 

Nous aurons confiance en nos compétences, foi en la réussite, nous aurons le courage et pourrons dire “oui, je peux”. Le 

remède “larch” redonne confiance à celui qui l’a perdue. Nous aurons plus d’assurance dans l’action et nous nous 

sentirons capables et à la même hauteur que les autres. On pourra s’apprécier à notre juste valeur. Nous retrouverons le 

courage, l’envie d’essayer et l’estime de soi qui vont donc revenir pour nous permettre de suivre pleinement notre propre 

chemin et notre épanouissement. Notre attitude devient positive et tout devient possible. La fleur “larch” est utile lorsque 

l’on doit passer des examens, un entretien professionnel ou même un discours en public.  

Citation de Ralph Waldo Emerson  

 « Débarrasses-toi de ta peur, fis-toi à tes ressources intérieures, fais confiance à la vie et elle te le rendra.  

Tu peux plus que tu ne le crois »  

19 / LARCH (Mélèze) Retour liste